Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog CDI du Ronceray
  • : Adresse : 72 rue Marc Sangnier 72 100 Le Mans Collège REP + 175 élèves
  • Contact

LIRE

Un collège sans CDI serait comme une forteresse sans rempart !

Lire, c'est grandir !

CITATIONS

"Lire, c'est voyager, voyager, c'est lire."

Victor Hugo

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois."

Pierre Dumayet

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire,
j'ai la certitude d'être encore heureux."

Jules Renard

"Une pièce sans livres, c'est comme un corps sans âme."

Cicéron

"Une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même."

Daniel Pennac

"Les livres ont les mêmes ennemis que l'homme :
le feu, l'humide, les bêtes, le temps et leur propre contenu."

Paul Valéry

"Ranger une bibliothèque,
c'est exercer de façon silencieuse l'art de la critique."

J.L.Borgès

"Ceux qui brûlent les livres finissent tôt ou tard par brûler les hommes."

H.Heine

"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade."

Julien Green

"Le monde se divise en deux catégories de gens :
ceux qui lisent des livres et
ceux qui écoutent ceux qui ont lu des livres."

Bernard Werber


"Ne prêtez pas vos livres : personne ne les rend jamais.
Les seuls livres que j'ai dans ma bibliothèque
sont des livres qu'on m'a prêtés."


Anatole France



"Le don de la lecture est celui par lequel
un homme arrive à comprendre
qu'il n'a pas toujours raison,
et que les autres, dont il diffère,
n'ont pas nécessairement tort."

Robert Louis Stevenson


"Il y avait dans les mots des images et des bruits,
la place de nos peurs et de quoi nourrir nos coeurs."

Alice Ferney


"Je crois qu'ils peuvent trouver dans les livres
de quoi rêver et de quoi réfléchir."

Julia Billet


"Si quelqu'un vole des livres ou ne rend pas des livres empruntés,
que dans sa main le livre se métamorphose en un serpent féroce."

Bibliothèque de l'abbaye San Pedro, Barcelone


"Il y a des livres que l'on déguste,
d'autres que l'on dévore,
et quelques-uns, rares, que l'on mâche,
et que l'on digère entièrement."

Cornélia Funke


"Lis-moi des livres sinon je mourrai".

Michael Ondaatje


"Les livres ont été mes oiseaux et mes nids,
mes bêtes domestiques, mon étable et ma campagne ;
la bibliothèque, c'était le monde pris dans un miroir."

J.P Sartre


"Quand elle lit, elle revient, tout égarée et le feu aux joues,
de l'île au coffre plein de pierreries,
du noir château où l'on opprime un enfant blond et orphelin."

Colette

" Un écrivain véritable ne trouve pas ses mots.
Alors, il les cherche. Et il trouve mieux."

Valéry

"Tu ne m'échapperas pas, dit le livre.
Tu m'ouvres et me refermes et tu te crois dehors,
mais tu es incapable de sortir car il n'y a pas de dedans."

R.Detambel

"Il n'y a peut-être pas de jours de notre enfance
que nous ayons si pleinement vécus
que ceux que nous avons cru laisser sans les vivre,
ceux que nous avons passés avec un livre préféré."

Marcel Proust


" J'ai la chance de vivre dans un pays où la poésie compte :
on tue des gens parce qu'ils en lisent, parce qu'ils en écrivent"

Ossip Mandelstam, mort en 1938,
victime des purges staliniennes


"Les poètes savent faire surgir les mots qui savent de nous
ce que nous ignorons d'eux."

René Char

"Ma vie était à l'intérieur des livres.
Quand, parfois, je me sentais étouffer sous la pression des parents ou de l'école,
il me suffisait d'ouvrir un livre pour pouvoir respirer.
Je m'endormais même avec, comme d'autres serrent des peluches...
Comme le poisson respire dans l'eau,
je respirais dans l'air étouffant des pages,
dans l'absence du monde."

Anne Percin


"Etre écrivain, c'est parler de choses qu'on n'a pas vues,
qu'on ne connaît pas, mais dont on sent qu'elles sont  vraies."

Agnès Desarthe

"Dans la boîte, les livres avaient confit sous une couche de poussière. Leur papier s'était jauni, un peu durci. Ils étaient craquants comme bambous en carême. Ils semblaient provenir, presque intacts d'un autre âge. Le négrillon avait parfois l'impression qu'ils avaient glissé des mondes fabuleux dont leurs images attestaient l'existence. Quand on en soulevait un, il s'accrochait aux autres par des fils d'arignée. Et quand on les ouvrait, quand on les ouvrait, le papier dérangé exhalait comme une haleine ancienne, oh, quand on les ouvrait...Pour atteindre la boîte, il fallait s'engager dans le noir déserté, sous les vêtements de la penderie, le coeur battant. C'était sortir d'une grotte le coffre d'un trésor..."

 

Patrick Chamoiseau

"J'ai passé huit jours sans jamais en sortir que pour aller dans ma chambre et sans jamais sortir de ma chambre que pour y entrer....J'ai vécu dans la plus parfaite paix sans jamais penser ni au temps passé ni à l'avenir, le travail m'empêchant de connaître que le présent existait."

Casanova, parlant de la bibliothèque de Wolfenbüttel

 

"On vit infiniment plus en lisant."

 

Alice Ferney

 

" Les livres n'étaient pas à lire : compagnons d'existence,

ils s'instituaient en outils de survie,

sorte de vies commensales de ses longues solitudes.

Les livres étaient vivants."

 

"Ô Partageurs, vous savez cette enfance :

lire, cette communion et cette longue émotion."

 

Patrick Chamoiseau

 

"Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous."

 

Kafka

 

"Etre un fantôme, c'est un peu comme lire,

avoir la sensation de connaître les gens, les décors, les situations,

sans jouer de rôle particulier, excepté celui de l'observateur attentif."

 

M.Cunningham

 

"Un roman est comme un archet,

la caisse du violon qui rend les sons,

c'est l'âme du lecteur."

 

Stendahl

 

"J'écris autrement que je ne parle,

je parle autrement que je ne pense,

je pense autrement que je ne devrais penser

et ainsi jusqu'au plus profonde de l'obscurité."

 

Kafka

 

"C'est là, à portée de main, ça ne tombe jamais en panne,

ça tient au creux de la paume,

 c'est un miroir, une machine à remonter le temps,

une porte ouverte sur l'autre, c'est un livre".

 

Agnès Desarthe

 

"Nous avons besoin de livres qui agissent sur nous

comme un malheur dont nous souffririons beaucoup,

à la mort de quelqu'un que nous aimerions plus que nous-mêmes,

comme si nous étions proscrits, condamnés à vivre dans les forêts,

loin de tous les hommes, comme un suicide."

 

Kafka

 

"A travers les créations, se livre un terrible combat, se joue une dernière chance, celle de donner aux enfants les mots pour dire ce qu'on souffre, ce qu'on désire, ce qu'on aime, les mots pour désigner le mal, le bien, la peur, la haine. Tous les mots qui font l'homme debout. Et quoi qu'on veuille dire aux enfants, on doit d'abord faire une histoire intéressante qui ne dégorge pas de l'éducatif

dès qu'on y pose le doigt."

 

M.A. Murail

 

"Le verbe lire ne supporte pas l'impératif.

 Aversion qu'il partage avec quelques autres :

le verbe aimer...le verbe rêver."

 

Daniel Pennac

 

 

« Moi, si j’avais faim et me trouvais dans la rue,

je ne demanderais pas un pain mais un demi-pain et un livre. »

 
Federico Garcia Lorca

 

 

"L'histoire de mes livres est obscure car le monde est obscur.

 Ecrire, c'est difficile, lire aussi." 

 

A. Robbe-Grillet

 

"Les meilleurs livres sont ceux

dont on se souvient du fauteuil

dans lequel on les a lus."

J.P Toussaint   

 

"Il eut soudain grand faim de livres

En avala 133

Dont un traité de savoir-vivre

Mi à l'envers, mi à l'endroit.

Il épargna la poésie

dévora l'encyclopédie

et juste à l'heure du dessert

mi à l'endroit, mi à l'envers

Croqua la bibliothécaire."

Pierre Coran   

 

"Si vous ne lisez que les livres que tout le monde lit,

vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense."

Murakami

 

"Le paradis est une bibliothèque."

Borgès

 

"Avoir des livres sans les lire, c'est avoir des fruits en peinture."

Diogène

 

"Si Dieu existait, il serait une bibliothèque."

Eco

 

"Je voudrais que vous vous émerveilliez non seulement de ce que vous lisez,

mais du miracle que cela soit lisible."

Nabokov

 

 

"Le livre est un moyen de partager le mystère du monde."

Le Clézio

 

 

 

Archives

POEMES DE ROMANS


Dans quel roman du CDI peux-tu trouver ces poèmes ?

 

 

Lumière, lumière lointaine

Plus basse que les étoiles

Quelle sera la main

Qui t'allume et t'éteint...

 

Fabrizio de Andrè

 

 

Mon coeur continue à couper le bois

à chanter avec les scies sous la pluie

à broyer le froid, la sciure et le parfum.

 

Pablo Neruda

 

 

Toutes ces choses que les hommes ne savent pas

Ces gestes simples et qu'ils ne font pas

Ils oublient chaque fois

Ces silences si forts

Et qu'ils n'entendent pas

 

Yannick Noah

 

 

Jamais d'autre que toi en dépit des étoiles et des solitudes

En dépit des mutilations d'arbres à la tombée de la nuit

Jamais d'autre que toi ne poursuivra son chemin qui est le mien

Plus tu t'éloignes et plus ton ombre s'agrandit

Jamais d'autre que toi ne saluera la mer à l'aube

quand fatigué d'errer moi sorti des forêts ténébreuses et des buissons d'orties

je marcherai vers l'écume

Jamais d'autre que toi ne posera sa main sur mon front et mes yeux

Jamais d'autre que toi...

 

Robert Desnos




J'attache de la valeur à toute forme de vie, à la neige, la fraise, la mouche.
J'attache de la valeur au règne animal et à la république des étoiles.
J'attache de la valeur à ce qui demain ne vaudra plus rien
et à ce qui aujourd'hui vaut encore peu de chose.
J'attache de la valeur à l'usage du verbe aimer
et à l'hypothèse qu'il existe un créateur.

Erri De Luca



Prends garde de n'élever tes enfants
comme s'ils devaient rester toute leur vie des enfants,
sans penser qu'un jour ils deviendront des pères.

Hattan Ibn al-Mu'alla

20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:16

Portes-ouvertes-2011-0001.JPG

 

Portes-ouvertes-2011-0001_Underpainting_1.jpg

 

Portes-ouvertes-2011-0002.JPG

 

Portes-ouvertes-2011-0002_Underpainting_1.jpg

 

Portes-ouvertes-2011-0003.JPG

 

Portes-ouvertes-2011-0003_Underpainting_2.jpg

Portes-ouvertes-2011-0004.JPG

Portes-ouvertes-2011-0004_Cartoonizer_1.jpg

 

Portes-ouvertes-2011-0005.JPG

Portes-ouvertes-2011-0005_Underpainting_2.jpg

 

Portes-ouvertes-2011-0001_Underpainting_1-copie-1.jpg

 

Portes-ouvertes-2011-0007_Underpainting_2.jpg

 

Portes-ouvertes-2011-0008_Underpainting_1.jpg

Panneaux réalisés par les élèves de 4èA (classe d'arts plastiques de Mme Mourlan).

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 13:30

cesaire5551.jpg

 

cesaire3549.jpg

 

cesaire4550.jpg

 

symphor1554.jpg

 

symphor1554_Charcoal_1.jpg

symphor2555_Charcoal_1.jpg

symphor3556_PopArt_7.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:06

 

 

La cérémonie sera retransmise en direct sur France 2, mercredi 6 avril, à partir de 17h.

 

http://www.la1ere.fr/evenements/aime-cesaire/index-fr.php?page=accueil

 

cesaire_PopArt_11.jpg

 

“J’habite une blessure sacrée
j’habite des ancêtres imaginaires
j’habite un vouloir obscur
j’habite un long silence
j’habite une soif irrémédiable
j’habite un voyage de mille ans."

 

extrait du poème Calendrier lagunaire

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 07:59

 

Besnard Stacy 4eA

Poème : Il y a … !

 

 

Il y a en France le Mans

Il y a au Mans un quartier éblouissant

Il y a parmi ce quartier mon quartier

Il y a dans mon quartier beaucoup d’appartements émouvants

Il ya aux alentours de ces appartements des maisons blanches

Il y a dans cette maison un bon accueil

Il y a à proximité de ces maisons des collèges

Il y a à dans ces collège mon collège

Il y a un collège comme un L au milieu de ces quartiers

Il y a dans ce collège des classes comme des cubes

Il y a parmi toutes ces classes ma classe

Il y a dans ma classe des élèves qui crient

Il y a parmi ces élèves : des gens bien différents !

 

 

Il y a des animaux qui marchent

Il y a des animaux qui sautent

Il y a des animaux qui rampent

Il y a des animaux qui sont énormes

Il y a des animaux qui sont petits

Il y a des animaux qui sont grands

Il y a des animaux qui griffent, qui mordent ou qui piquent

Il y a des animaux mignons d’autres laids.

Il y a des animaux qui sont rigolos

Il y a des animaux sauvages

Angela 4èA

 

 

Il y a dans le monde la France

Il y a dans la France Le Mans

Il y a dans Le Mans un collège qui s’appelle le collège le Ronceray

Il y a dans ce collège (des salles, des professeurs, des règlements puis des devoirs)

Il y a à côté du collège mon quartier qui s’appelle le vert galant

Il y a dans mon quartier ma maison

Il y a dans ma maison ma chambre

Il y a à côté de ma maison cimetière qui s’appelle cimetière sud

Il y a à côté du cimetière un circuit célèbre les 24 heures du mans

Il y a les 24 heures du mans qui vous présentent chaque année des courses

Il y a des courses tout le long de l’année

Il y a dans des courses tout le long de l’année des courses de voitures camions kartings motos  voitures GT

 

 

Dans le monde, il y a des pays

Il y a un pays, mon pays qui s’appelle la France

Il y a dans cette France, une ville qui s’appelle le Mans

Il y a dans cette ville, toute une histoire

Il y a un circuit les 24h

Il y a des stades de foot

Mais dans cette ville, il y a différents quartiers, dont le mien le Ronceray

Il y a dans ce quartier des bâtiments et des habitants qui les logent

Il y a également dans mon quartier, une MJC où beaucoup de gens aiment aller

Pour squatter, pour jouer, pour bouquiner

Il y a aussi dans mon quartier un collège, le mien, le Ronceray

Un bâtiment bleu aux contours blanc

Il y a des salles de classes

A l’heure où je vous écris, je suis en français en salle B6

Il y a dans cette classe, des murs verts avec beaucoup de posters

Il y a mon professeur, ma classe de 4eA et moi

Il y a dans cette classe, beaucoup de gens qui sont partis et d’autres biens sûrs qui sont restés

Il y a des élèves de différents pays

Il y a pour finir tout ça, mais beaucoup plus encore

  Mallory 4èA





ll y a dans la France le Mans une ville très belle

Il y a au Mans une grande cathédrale aussi grande qu’un immeuble

Il y a au Mans une grande rivière qui nous coupe en deux

Il y a au Mans un monument extraordinaire avec des voitures

Il y a au Mans des courses de voitures, de camions et de motos

Il y a au Mans des musées à visiter une seule fois dans ta vie

Il y a au Mans le vieux Mans qui est magnifique

Il y a au Mans un truc orange qui roule sur des rails on peut rentrer dedans

Il y a au Mans des grands centres commerciaux aussi grands qu’un château

Il y a dans mon quartier plein d’immeubles en travaux

Il y a dans ma rue plein de travaux

Il y a dans mon collège plein de professeurs

Il y a au Mans un grand cimetière

Il y a au Mans la piscine des Atlantides

Il y a à côté de mon collège la MJC

James Trudelle





Il y a la France qui compte un bon nombre de départements.

Il n’y en a qu’un appelé (le mans) la Sarthe.

Il y a dans cette ville la rèp (République)

Il n’y a pas loin de la Médiathèque, le collège le Ronceray.

Il y a du bleu sur les murs on imagine qu’ils murmurent, mais

Il n’y a pas de couleur vanille ça fait trop fifille.

Il y a dans le collège des classes pas nombreuses.

Il y a la 4ème A qui en fait partie

Il y a en cours toujours des vannes et l’ennui qui suit.

Il y a des cours pas très courts,

Finale ment.

Il y a le moment tant attendu de tous la récré c’est sacré.

Il a des fois il fait très froid on n’a pas le choix.

Alice < 3

Thanks for Reading.



 

Il y a de l’herbe

Il y a des rails

Il y a des fils électrique qui piquent

Il y a des wagons orange étranges

Il y a des parkings relais laids

Il y a beaucoup de voyageurs manageurs

Il y a souvent des contrôleurs majeurs

Il y a parfois des accidents blancs

Il y a un tram comme une carotte roulante sur les rails

Il y a des feux rouges rouges

Il y a beaucoup de voyageurs râleurs

Il y a des wagons orange étranges

Il y a des parkings relais laids

Il y a des fils électriques qui piquent

Il y a souvent des contrôleurs majeurs

Il y a parfois des accidents blancs

Il y a des rails

Il y a de l’herbe

Nolwen, 4èA

 

 

 

Il y a dans l’espace la planète terre

Il y a sur terre des continents et des océans

Il y a 5 continents : américain, africain, européen, asiatique et océanique

Il y a le continent américain des stars

Il y a des stars asiatiques

Il y a aussi des stars françaises

Il y a sur le continent européen le France métropolitaine

Il y a en France métropole des villes

Il y a parmi ces villes 6 que je préfère

Il y a parmi ces 6 villes Clermont-Ferrand, St-Etienne, Torcy, Paris, Maubeuge, le Mans

Il y a à Paris (la capitale) la tour Eiffel et tout plein de monuments aussi beaxu qu’elle

Il y a à Torcy des gens joyeux qui aiment rêver

Il y a à Maubeuge les plus grands parcs d’attraction

Il y a à Clermont-Ferrand les plus beaux paysages colorés

Il y a à St-Etienne des gens sympathiques qui dès qu’ils vous piquent le cœur auront une douceur sincère et ne vous laisseront pas à terre

Il y a au Mans des sortes de trains orange, juteux, rond long comme un saucisson piquant et comme un serpent rampant

Il y a au Mans cette sorte de trains dont je vous ai parlé qui est en fait appelée tram ou bus

Il y a les gens qui aiment faire du shopping

Il y a ceux qui se promènent à pied, à vélo et à dos de chevaux et en voitures

Il y a également des quartiers

Il y a parmi ces quartiers le collège Ronceray

Il y a dans ce collège des élèves et des enseignants

Il y a des classes où sont réparti sdes les élèves selon leur niveau et leur âge

Il n’y a pas loin de ce quartier mon quartier

Il y a dans ces quartiers des gens calmes et aussi silencieux que des gens muets

Il ya également des bâtiments et des maisons

Il y a dans un de ces bâtiments mon bâtiment

Il y a dans mon bâtiment mon chez moi

Il y a chez moi ma famille

Il y a dans ma famille une fille : moi

Il y a dans moi un cœur qui bat

Il y a dans ce cœur qui bat une place pour toi

Il y a dans mon cœur qui bat une main qui t’attend et t’attendra

Fin

By : Ruth Mayasi !!!

 

 

   

Il y a une chambre, dans cette chambre sombre

Il y a une télé, une armoire, un lit , un i pad

Il y a quelque chose qu’il entoure, dans ce quelque chose

Il y a un parking

Il y a une aire de jeu, cette chose s’appelle un quartier

Il y a à 100m un collège

Il y a des élèves, des professeurs, des contrôles, des salles

Il y a plein de maisons qui l’entourent

Il y a une ville où le collège est comme une fourmi

Il y a des stades de football aux 4 coins de cette ville rectangle

Il y a des sièges, des spectateurs, des sandwichs, des statistiques

Il y a tout un ensemble de végétation

Il y a cette ville qui est encerclée par un ensemble de choses

Il y a cette chose qu’on appelle des régions

Il y a ces régions qui sont comme des membres pour leur pays qu’on appelle la France  

Fonté Samuel





Il y a dans cette belle ville des voitures et des motos qui crient et qui pleurent

Il y a des trams qui ressemblent à des serpents

Il y a dans cette ville plusieurs fêtes qui crient de joies et de bonheur, cette ville, qui est appelée Le mans, est ivre et folle

Il y a dans des sortes de fêtes plusieurs patrouilles de vaches

Il y a un collège appelé le Ronceray et dans ce collège,

Il y a une classe qui est ma classe, la classe de 4°A qui est très bavarde,

Dans ce collège il y a ma vie et mon bac à réussir

Il y a dans ce collège une salle appelée le C.D.I qui ressemble à une boîte remplie de livres

Dans ce C.D.I il y a des livres qui pleurent, qui rigolent qui dorment et qui sont heureux

Il y a dans cette ville quand il fait froid des gens qui fument et quand ils fument, leur fumée forme du brouillard

La seule chose que je sais c’est qu’il y a dans cette ville de la merveille et de l’humour

 

 SITI

 

 

IL y a au Mans des vélos à vitesses variables

Il y a des magasins de jeux vidéo comme mega game que j’apprécie
Il y a un centre ville où il y a la place de la République
Il y a du bleu dans tes yeux
Il y a des collèges
Il y a des quartiers comme le mien

Il y a des personnes bizarres

IL y a de bonnes personnes  

Il y a des poubelles qui mangent les déchets

Il y a toujours des personnes mauvaises et des bonnes
Il y aura donc un monde sans fin.

 

LE MANS VOUS OUVRE SES PORTES

Yanis 4a

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 16:06

Ces recettes vous sont envoyées par la documentaliste du collège Paul Symphor de Martinique qui nous explique que "les Martiniquais sont très croyants et que partout au mois de décembre, on peut participer à des "chanté Noël" : on chante ensemble des cantiques mais à la façon antillaise, c'est-à-dire avec du rythme et de l'ambiance. On entremêle parfois quelques chansons paillardes quand le rhum a fait son effet et on mange le jambon de Noël et la "soupe de pieds " ( pieds de boeuf !) . Au petit matin, vers 4h, on boit la chocolat chaud spécial Martinique ( parfumé à la cannelle, ... et très sucré) ."

 
jambon de Noël:

Préparation 1 heure
Cuisson : 5 heures
Ingrédients
- 1 jambon de 4 kilos
- 1 oignon
- 3 gousses d'ail
- Quelques cerises confites
- 750 g de sucre de canne pour le caramel
- 1 bouquet garni
- 500 g de sucre roux en poudre
- 12 rondelles d'ananas

préparation
Mettez le jambon à dessaler dans une grande bassine d'eau fraîche pendant 24 heures.
Préparez un court-bouillon non salé avec l'oignon, l'ail et le bouquet garni. Plongez-y le jambon et comptez 5 heures de cuisson douce sans ébullition. Le court-bouillon ne doit pas dépasser 75°
Quand le jambon est cuit ( le petit os se trouvant sur le côté du jambonneau s'enlève facilement), retirez-le , enveloppez-le dans un torchon mouillé et laissez-le refroidir.
Enlevez la couenne du jambon et tranchez-le de l'avant vers l'arrière.
Reconstituez-le, saupoudrez-le de sucre. Décorez-le de tranche d'ananas et de cerises confites. Pour le caraméliser, passer le rapidement sous le gril très rouge.
Pendant la cuisson du jambon, confectionnez le caramel du décor. Faites fondre les 750 grammes de sucre avec très peu d'eau. Lorsque le caramel est à point versez-le sur un marbre huilé. Laissez-le refroidir et coupez-le en morceaux.


petit plus :
Servez le jambon entouré d'ananas et de caramel.

A Noël, on sert le jambon avec des pois d’Angole :


Recette des pois d’Angole :

Pour 4 à 5 personnes
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 1h 30
Ingrédients
- 500 grammes de pois d'angole
- 1 morceau de giraumon ( potiron)
- 100 grammes de lard fumé
- 1 oignon
- 1 bouquet garni (persil, oignon-pays, thym, Feulles de bois d'inde)
- 2 gousses d'ail
- Huile, sel, poivre, clous de girofle

Préparation :
Après avoir écossé les pois, on les fait blanchir 5 minutes dans une marmite d'eau bouillante et égouttez. On fait blanchir aussi le lard fumé coupé en petits dés.
Dans une cocotte, on verse 2 cuillerées à soupe d'huile et on fait revenir les lardons, l'oignon-pays haché, le persil, l'oignon émincé, l'ail écrasé, et le giraumon en morceaux.
Versez les pois et faites revenir cinq minutes. Recouvrir d'eau, salez, poivrez. Ajoutez les clous de girofle, le thym.
Laissez cuire, à couvert, pendant environ une heure. Terminez la cuisson à feu doux, à découvert, pour qu’il n’y ait presque plus de liquide mais comme de la crème.

 

Un 3e plat typiquement martiniquais mais que l’on mange tout le temps:

 

Colombo d'agneau:
Pour 4 personnes
Préparation : 20 minutes
Macération : 1 heure
Cuisson : 1 heure

Ingrédients
- 1 kilo de viande
- 1 aubergine
- 1 courgette
- 3 pommes de terre moyenne
- 2 carottes
- 5 à 6 gousses d'ail
- 1 paquet de poudre à colombo

- 1 pincée de coriandre
- 1 branche de thym
- 1 gros oignon
- 2 clous de girofle
- 2 citrons
- 1 piment
- 1 botte d'oignon-pays (cives)(ou oignons nouveaux)
- Vinaigre, huile, sel et poivre

Confection
Découpez la viande en morceaux et la faire macérer pendant heure dans un mélange de sel, de poivre, d'ail écrasé (3 gousses), de piment haché, de clous de girofle et de vinaigre.
Hachez finement l'oignon-pays, l'oignon, le persil et l'ail. Faites revenir légèrement dans une cocotte avec un peu d'huile avec la coriandre et le thym.
Coupez les légumes en morceaux et versez-les dans la cocotte. Ajoutez la viande.
Délayez la poudre de colombo dans un peu d'eau et ajoutez. Bien remuez. Couvrez l'eau et laisser cuire à couvert pendant 3/4 heure environ, à feu moyen.
A la fin, goûtez l'assaisonnement pour rajouter s’il le faut.
Enfin, arrosez avec le jus des citrons.
Servez avec du riz

 

 

 

A vos fourneaux et bonnes fêtes à tous !

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 09:59

Un superbe diaporama réalisé par les élèves du collège Paul Symphor de Martinique. Rêve et évasion garantis !

 

 

http://picasaweb.google.com/104694623618942043201/LaMartinique?authkey=Gv1sRgCLvAwNXWotTSQw&feat=email#slideshow/5551303526625006530

 

http://picasaweb.google.com/104694623618942043201/LaMartinique?authkey=Gv1sRgCLvAwNXWotTSQw&feat=email#

 

 

 

Un petit quiz pour savoir si vous êtes devenu  martiniquais de coeur et d'esprit !

 

 

1/ La Martinique est un territoire d'outre-mer. Vrai / Faux

 

2/ Quelle est la "capitale " de la Martinique ?

 

3/ Comment s'appellent ses habitants ?

 

4/ Qui sont les personnages représentés sur la statue ?

 

5/ De quel rocher célèbre s'agit-il ?

 

6/ De quel oiseau s'agit-il ?

 

7/ Que représente cette photo ?

-une bananeraie

- une mangrove

-une plantation de canne à sucre

 

8/ Où a été prise cette photo ?

 

9/ Quel alcool est fabriqué à partir de la canne à sucre ?

 

10/ Quel est le nom du volcan qui détruisit St Pierre en 1902 ?

 

11/ Quel est le surnom de la Martinique ?

 

12/ Quel est le surnom de cet arbre ?

 

13/ Quel légume est photographié au premier plan à gauche ?

 

14/ Quel est le nom de cette écorce d'arbre ?

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 14:49

Voici les photos que nous envoient les élèves du collège Paul Symphor de Martinique, un collège classé ambition réussite, comme le nôtre !

 

http://picasaweb.google.com/104694623618942043201/CollegePaulSymphor?authkey=Gv1sRgCJ6R-Iz9nZjjlgE&feat=email#5546492544784619010

 

martinique3.jpg

martinique4.jpg 

 martinique5.jpg

  martinique6.jpg

 

Découvre le site internet du collège Paul Symphor sur

 

http://www.netvibes.com/cdi-college-paul-symphor#accueil_CDI

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 08:36

Les photos vous sont envoyées par les élèves

du collège Paul Symphor de Martinique.

 

carnaval1.jpg

 

carnaval2.jpg

 

carnaval3.jpg

 

carnaval4.jpg

 

carnaval5.jpg

 

carnaval7.jpg

 

carnaval6.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 14:42
Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 08:18

 Un acrostiche, un quiz et un choix de poèmes réalisé par les élèves du collège Paul Symphor, en Martinique.

A vous de leur répondre !

 

C comme « Cahier d'un retour au pays natal ». C'est le chef-d'oeuvre initial d'Aimé Césaire.

E comme Engagement. Césaire parle au nom de tous les opprimés et de toutes les victimes du colonialisme « Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n'ont point de bouche , ma voix, la liberté de celles qui s'affaissent au cachot du désespoir. »

S comme " Soleil cou coupé" , titre d'un recueil de poésie mais « S » aussi comme Séismes qui secouent parfois la Martinique : Sa poésie fait référence à la faune, à la flore, à la géographie de son île.


A comme "Armes miraculeuses" (titre du premier recueil en 1946). Césaire prend les armes, celles de la poésie, du théâtre, de la parole pour conquérir une identité et une émancipation. « La poésie est une démarche qui par le mot, l'image, le mythe, l'amour et l'humour m'installe au coeur du vivant de moi-même et du monde. »


I comme Inattendu : la poésie de Césaire peut surprendre, dérouter, étonner. Elle demande de la patience et un regard neuf. Elle ne suit pas les règles classiques, on y trouve des mots d’un niveau de langue soutenu, des mots issus du créole ou même des mots nouveaux ( Par exemple, on peut lire « leurs croupissements musiquent…ou des mots comme « copahu » ou « manfenil » ) .


R comme Résistance. Césaire se bat pour construire les bases d’une société plus juste. C’est une «  résistance créatrice ». Il est un homme politique autant qu’un poète. Il a été maire pendant 56 ans et député pendant 48 ans.


E comme Espérance  dans l’avenir, dans l’homme, dans la magie et la force des mots malgré les écueils, les préjugés à combattre, la perte des valeurs et le poids du passé dans une île où l’esclavage a été très violent.

 

 

  1. Aimé Césaire est né en

  1. 1913

  2. 1943

  3. 1953

 

 

  1. Aimé Césaire est né

  1. En Guadeloupe

  2. En Martinique

  3. A Paris

 

  1. En 1935, il invente un concept

  1. La certitude

  2. La négritude

  3. Le colonialisme

 

 

  1. Aimé Césaire a écrit «  Moi, laminaire » mais qu’est-ce qu’un laminaire ?

  1. Un lampadaire des temps anciens

  2. Un dictionnaire de mots créoles

  3. Une algue accrochée à son rocher

 

  1. Aimé Césaire était très ami avec un autre poète

  1. Leopold Sedar Senghor

  2. Arthur Rimbaud

  3. Jacques Prévert

 

 

  1. Aimé Césaire a écrit

  1. Cahier d’un départ du pays natal

  2. Cahier d’un retour au pays initial

  3. Cahier d’un retour au pays natal

 

  1. Un de ses recueils de poésie s’intitule

  1. Les armes glorieuses

  2. Les armes miraculeuses

  3. Les larmes miraculeuses

 

  1. Aimé Césaire a exercé le métier de

  1. Professeur

  2. Editeur

  3. Ambassadeur

 

  1. Aimé Césaire fonde avec sa femme une revue appelée

  1. Tropisme

  2. Politique

  3. Tropiques

 

10) Quelle pièce de théâtre d’Aimé Césaire se passe à Haïti ?

a) La tragédie du roi Christophe

b) La comédie du roi Popov

c) La tragédie de Haïti

 

  1. On surnomme Césaire :

  1. Le Nègre général

  2. Le Nègre social

  3. Le Nègre fondamental

 

  1. Césaire a occupé des fonctions politiques

  1. Il a été maire et député

  2. Il a été Président de la République Française

  3. Il a été sénateur

 

Cahier d'un retour au pays natal 

Ce long poème en prose a été écrit en 1939 mais publié en 1947. Aimé Césaire réalise que le colonialisme a causé un désastre culturel et économique . Il interpelle violemment ses compatriotes pour leur demander de renouer avec leur culture ancestrale qui seule, permettrait de respecter les ressources matérielles et spirituelles. Il ne veut pas qu'ils s'inclinent et oublient leurs valeurs. Il veut " réveiller" son peuple pour qu'il retrouve le paradis perdu, celui de la liberté et de la poésie, présents dans la culture africaine. Il estime que si on coupe son peuple de son passé, on le coupe aussi de son avenir.


1er extrait :

Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-
panthères, je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas

l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture
on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer
de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir
de compte à rendre à personne sans avoir d'excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot

Suggestion atelier d'écriture: " Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-panthères, moi, je serais un homme- ...."

 

 

2e extrait

" Ni l’instituteur dans sa classe, ni le prêtre au catéchisme ne pourront tirer un mot de ce négrillon somnolent, malgré leur manière si énergique à tous deux de tambouriner son crâne tondu, car c’est dans les marais de la faim que s’est enlisée sa voix d’inanition… »

Cet extrait montre bien que des enfants avaient faim et que dans ces conditions, ils ne pouvaient pas apprendre.

 

3e extrait



Au bout du petit matin,  bourgeonnant d’anses frêles les Antilles qui ont faim, les Antilles grêlées de petite vérole, les Antilles dynamitées d’alcool, échouées dans la boue de cette baie, dans la poussière de cette ville sinistrement échouées.

Au bout du petit matin, l’extrême, trompeuse désolée eschare sur la .Au bout du petit matin, sur cette plus fragile épaisseur de terre que dépasse de façon humiliante son grandiose avenir – les volcans éclateront, l’eau nue emportera les taches mûres du soleil et il ne restera plus qu’un bouillonnement tiède picoré d’oiseaux marins – la plage des songes et l’insensé réveil.

 

4e extrait du Cahier d’un retour au pays natal

« Noël n’était pas comme toutes les fêtes. Il n’aimait pas à courir les rues, à danser sur les places publiques, à s’installer sur les chevaux de bois, à profiter de la cohue pour pincer les femmes, à lancer des feux d’artifice au front des tamariniers * . Il avait l’agoraphobie, Noël. Ce qu’il lui fallait c’était toute une journée d’affairement, d’apprêts, de cuisinages, de nettoyages, d’inquiétudes,

de-peur-que-ça-ne suffise-pas,

de-peur-que-ça-ne-manque,

de-peur-qu’on-ne-s’embête

Puis le soir une petite église pas intimidante, qui se laissât emplir bienveillamment par les rires, les chuchotis, les confidences, les déclarations amoureuses, les médisances et la cacophonie gutturale d’un chantre bien d’attaque et aussi de gais copains et de franches luronnes et des cases * aux entrailles riches en succulences, et pas regardantes, et l’on s’y parque une vingtaine, et la rue est déserte et le bourg n’est plus qu’un bouquet de chants et l’on est bien à l’intérieur, et l’on en mange du bon, et l’on en boit du réjouissant et il y a du boudin …et du café brûlant et de l’anis sucré et du punch au lait, et le soleil liquide des rhums… 

*tamariniers = espèce d’arbre * cases = maisons

Suggestion pour un atelier d'écriture: Comment décririez-vous «  votre » Noël, en reprenant le rythme et quelques constructions de phrases du poème de Césaire?

5e extrait du Cahier d’un retour au pays natal

Et elle est debout la négraille

La négraille assise

Inattendument debout

Debout dans la cale

Debout dans les cabines

Debout sur le pont

Debout dans le vent

Debout sous le soleil

Debout dans le sang

Debout

Et

Libre… 

 

Suggestion: illustrer le texte dessins ou collages...

Extrait de "Moi, laminaire"   ( 1982)

Maillon de la cadène

avec des bouts de ficelle

avec des rognures de bois

avec de tout tous les morceaux bas

avec les coups bas

avec des feuilles mortes ramassées à la pelle

avec des restants de draps

avec des lassos lacérés

avec des mailles forcées de cadène

avec des ossements de murènes

avec des fouets arrachés

avec des conques marines

avec des drapeaux et des tombes dépareillées

par rhombes

et trombes

te bâtir

Suggestion : commencer par " avec" et terminer par un verbe à l'infinitif.

 Soleil et eau

 

Mon eau n’écoute pas

Mon eau chante comme un secret

Mon eau ne chante pas

Mon eau exulte comme un secret

Mon eau travaille

et à travers tout roseau exulte

jusqu’au lait du rire

Mon eau est un petit enfant

Mon eau est un sourd

Mon eau est un géant qui te tient sur la poitrine un lion

O vin

Vaste immense

Par le basilic de ton regard complice et somptueux

 

Suggestion atelier d'écriture: continuer sur "Mon eau..." avec travail sur la métaphore

 

 

 La roue ( 1913)

La roue est la plus belle découverte de l'homme et la seule
il y a le soleil qui tourne
il y a la terre qui tourne
il y a ton visage qui tourne sur l'essieu de ton cou quand
tu pleures
mais vous minutes n 'enroulerez-vous pas sur la bobine à
vivre le sang lapé
l'art de souffrir aiguisé comme des moignons d'arbre par les
couteaux de l'hiver
la biche saoule de ne pas boire
qui me pose sur la margelle inattendue ton
visage de goélette démâtée
ton visage
comme un village endormi au fond d'un lac
et qui renaît au jour de l'herbe et de l'année
germe

 

 

Suggestion: chercher quelle serait "la plus belle invention de l'homme" et poursuivre en se laissant aller à des comparaisons

 

 

 

 

Dorsale bossale

 

il y a des volcans qui se meurent
il y a des volcans qui demeurent
il y a des volcans qui ne sont là que pour le vent
il y a des volcans fous
il y a des volcans ivres à la dérive il y a des volcans qui vivent en meutes et patrouillent
il y a des volcans dont la gueule émerge de temps en temps
véritables chiens de mer
il y a des volcans qui se voilent la face
toujours dans les nuages
il y a des volcans vautrés comme des rhinocéros fatigués
dont on peut palper la poche galactique
il y a des volcans pieux qui élèvent des monuments à la gloire des peuples disparus
il y a des volcans vigilants
des volcans qui aboient
montant la garde au seuil du Kraal des peuples endormis
il y a des volcans fantasques qui apparaissent et disparaissent
(ce sont jeux lémuriens)
il ne faut pas oublier ceux qui ne sont pas les moindres
les volcans qu’aucune dorsale n’a jamais repérés et dont de nuit les rancunes se construisent
il y a des volcans dont l’embouchure est à la mesure exacte de l’antique déchirure.

 

Suggestion d’écriture : Et chez vous, il y a …. ?

 

Nos coordonnées :

Collège Paul Symphor;

1, avenue Paul Symphor. 97231 . Le Robert ( Martinique) .

France DOM.

 

Biographie, quizz, acrostiche et choix des poèmes réalisés par :

Maeva Garondo ( 5e 4)

Soizic Belvent (6e2)

Yasmine Merine ( 6e2)

Anthony Meunier ( 5e2)

Edith Lise ( 5e2)

Aurélie Jean-Théodore ( 5e2)

Judikaelle Renar ( 5e2)

Laurent Hodebourg ( 5e2)

Célia Lise ( 3e3)

Nina Louis ( 3e3)

Lionel Thimon ( 3e3)

Karen Dupa ( 3e3)

Méryl Valier ( 3e3)

Mélodie Seraline ( 3e3)

Lorianne Caraman ( 3e4)

Jeannelle Remer ( 3e4)

Joseph Aquevillo ( 3e4)

Palcy Joshua ( 3e2)

Maros Mathieu ( 3e2)

Damonville Jordan ( 3e 2)

Laport Guenaël ( 3e2)















 



 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by COLLEGE DU RONCERAY - dans Correspondance